Catégorie "Evaluation Entreprise"

Combien De Temps Faut-Il Pour Considérer Que Le Démarrage d’Une Start-Up Est Réussi?

Le lancement d’une entreprise peut se faire très rapidement mais pour en une entreprise pérenne, ça demande un gros investissement personnel et ça prend beaucoup de temps. Mais combien de temps faut-il pour considérer qu’un lancement est réussi ?

La question est souvent posée. Généralement, il faudra compter 4 ans pour que la jeune entreprise devienne une entreprise établie et entre 7 et 10 ans pour la considérer comme une franche réussite ou tout du moins, que vos objectifs soient atteints.

Création de l’entreprise : première année

La première année est souvent chargée de tonnes de petites victoires évidentes, sur une multitudes de choses, qui semblent être de véritables progrès et elle est en prime pleine d’émotions. Par contre, financièrement parlant, ça sera très souvent une année très difficile car c’est une année de transition pour vous.

Suite à la création de votre entreprise, le regard des autres peut changer, vos amis vous congratulant en vous enviant un peu sans se rendre compte de la tache qui vous attend.

La première année est d’autant plus délicate que rien durant ce laps de temps ne laisse présager du futur. C’est à dire que vous pouvez parfaitement faire un carton des la première année d’existence de votre entreprise puis vous écrouler tout comme vous pourriez connaître une première année très délicate avant de vous stabiliser et de progressivement croître.

Gardez bien tout cela dans un coin de la tête.

L’aspect financier domine la vie de votre entreprise – Seconde année

La seconde année est souvent la plus délicate. Votre capital a fondu car votre projet est un projet à long terme et toutes vos économies y sont passées. Si vous n’aviez pas anticipé cela, vous risquez de fortement déchanter et devoir vite vous adapter au risque de devoir arrêter vos activités. Environ 1/3 des jeunes entreprises font faillite lors de leur seconde année d’existence, et c’est une tendance mondiale, pas uniquement française.

Lancer une entreprise est une chose, et valider votre entreprise en est une autre : la seconde année d’existence joue généralement un rôle de validation partielle. Vos clients ne sont pas tous des clients à long terme et c’est à vous de les fidéliser en privilégiant vos plus gros clients mais sans pour autant négliger les plus petits.

Durant la seconde année, vous commencez à vous demander si vous avez pris la bonne décision ou pas. Si vous avez emprunte pour refinancer votre entreprise, les questions seront nombreuses et le doute pourra s’installer. De même si vous maintenez le même chiffre d’affaire : lors de la première année d’existence de votre entreprise, vous avez effectivement anticipé que vous devriez vivre en partie sur vos fonds propre mais si votre chiffre d’affaire n’augmente pas la seconde année, alors vous serez toujours dans une situation financière instable.

Concentrez vous sur votre quotidien, obtenez de nouveaux contrats et ne cherchez surtout pas à trouver des solutions annexes à vos problèmes. Ne vous écartez pas de la grande ligne directrice de votre projet en somme, c’est le meilleur moyen de vous planter en cherchant de nouvelles idées à proposer pour vite solutionner vos soucis.

Validation de votre entreprise – Troisième Année

Ça y’est, vous avez passé les 2 années les plus difficiles dans la vie d’une entreprise !

L’excitation due à la création de votre entreprise s’est désormais dissipée et vous êtes en plein doute. Votre entreprise fonctionne, vous commencez à en vivre mais vous ne savez toujours pas trop si le choix était le bon : la routine s’est installée.

Rappelez vous alors des points suivants :

  • Une véritable entreprise saine et rentable prendra encore des années ou peut-être jamais et ça peut être difficile à digérer.
  • Ne prenez pas trop en considération votre entourage qui vous congratule ou vous met en garde : personne ne sait si ce que vous faites aura du succès à l’avenir alors restez sur vos gardes.
  • Si vous avez toujours du mal à atteindre le seuil de rentabilité, c’est normal et ça signifie simplement que vous vous situez dans la moyenne des entreprises arrivées aux 3 ans d’existence.
  • Vous vous demanderez sûrement si vous pouvez continuer comme ça pendant plusieurs années. Vous savez désormais ce qui vous attend et vous avez acquis beaucoup d’expérience. Si vous pensez que c’est une perte de temps et que votre projet manque de cohésion, une décision sage serait d’arrêter. C’est une décision extrêmement difficile à prendre mais cela peut vous permettre de rebondir sur un autre projet.

Au cours de la troisième année d’existence de votre entreprise, votre objectif n’est plus de lancer votre entreprise mais de l’exploiter et de la faire croître. C’est la raison pour laquelle il est important que vous pesiez le pour et le contre quant à son existence et si vous persistez dans cette mission.

L’entreprise pérenne – Quatrième année et au-delà

Votre entreprise en est à sa quatrième année d’existence, le risque existe toujours mais vous avez réussi à survivre 3 ans, ce qui implique que votre entreprise est désormais installée. La plupart des entreprises ont désormais une valeur bien réelle et non pas théorique ou misant sur le futur. Certaines entreprises peuvent atteindre ce stade au bout de 10 ans d’ailleurs, c’est à noter.

La raison pour laquelle la plupart des entreprises ne trouvent pas leur place avant la quatrième année et au-delà, c’est parce qu’il faut beaucoup de temps avant que tous les aspects de l’entreprise aient été affinés (développement de produits, équipe de direction , message de marque, acquisition de clients… ). Toutes ces choses prennent beaucoup d’itérations pour être correctes, et cela prend juste du temps. Vous êtes désormais un vrai chef d’entreprise.

La création d’une entreprise n’est pas un sprint avec une course au chiffre d’affaire effrénée, c’est un marathon qui s’articule autour de votre projet.

Bien qu’il vous faudra certainement avoir la perspicacité et la capacité de prendre des décisions pour être en mesure de bâtir une grande entreprise, c’est vraiment une question de courage et de patience que tout le monde n’a pas.

Évaluer Une Idée Avant De Créer Une Entreprise

Vous pensez avoir trouvé votre idée parfaite après avoir passé des mois ou années à y réfléchir ? Vous êtes maintenant prêt à vous consacrer au démarrage de votre propre entreprise en quittant votre emploi et à vous lancer corps et âmes ?

Prenez le temps d’évaluer et analyser votre idée afin de voir si elle est réellement viable, avant de faire un choix qui changera votre vie et pour lequel il sera difficile de faire machine arrière.

Voyons maintenant divers points a aborder lors de votre évaluation.

Pourquoi votre service ou produit est-il meilleur que les autres ?

Vous découvrirez probablement qu’il existe d’autres entreprises qui offrent déjà des services et des produits similaires voire identiques à ceux que vous voulez proposer au cours de vos recherches. Cela signifie que vous devrez identifier ce qui distingue vos service et vos produits de ceux de la concurrence mais si vous lancez votre entreprise, cela ne signifie pas nécessairement que vous ne réussirez pas. Il s’agira ici de créer une proposition de vente unique.

Un proposition de vente unique identifie pourquoi vos clients cibles devraient vous choisir parmi la concurrence et ce qui rend votre entreprise différente des autres. Votre proposition de vente unique peut vous aider à définir votre marque et à rendre votre entreprise mémorable en plus d’être un outil très efficace.

Quel est votre marché cible ?

Qui achètera votre produit ou service ? Afin de qualifier votre produit ou service, il vous faut déterminer votre cible. Vous devez définir un client type ou idéal, celui qui va montrer un intérêt réel et qui sera plus enclin à acheter. Prenez en considération des facteurs comme le sexe, le revenu, le lieu de résidence, l’âge et le niveau de scolarité.

Vous ne serez pas en mesure de déterminer si un marché existe pour votre service ou produit tant que vous n’aurez pas une idée très claire du client type. Plus l’image de votre client idéal sera affinée, plus vos chances de succès seront optimisées, bien qu’il ne faille pas faire d’erreur dans cette analyse car elle conditionne tout le reste.

Pour savoir si votre service ou produit est pertinent et afin de déterminer la taille de votre marché et son degré de saturation, vous devrez ensuite effectuer une analyse de marché.

Créer un segment test de votre marché cible ou organiser un groupe de discussion peut être utile afin de savoir plus précisément qui est votre cible. Suite à cela, vous pourrez décider de lancer un tests sur un simple segment de votre marché qui vous aidera à approuver ou désapprouver la faisabilité de votre idée.

Effectuer une analyse de faisabilité financière

Afin de valider votre projet et votre idée d’entreprise, vous aurez besoin d’argent. Il vous faudra définir vos frais de démarrage et vos dépenses courantes, la source de votre capital, votre potentiel de gain.

Tout en réfléchissant à la façon dont vous pouvez amorcer et limiter l’investissement nécessaire dès le départ, vous voudrez vous assurer de tenir compte de toutes les sources potentielles de capitaux. Vous serez heureux de l’avoir fait le moment venu même si tout cela peut sembler beaucoup de travail. Vous éviterez de perdre de l’argent et du temps en cas d’échec probable et vous serez peut-être déçu si vous déterminez que votre idée d’entreprise ne fonctionnera pas. S’il semble que votre idée de petite entreprise a du potentiel une fois que vous aurez fait vos recherches, vous aurez un bon départ pour la prochaine étape du processus de démarrage de l’entreprise.

Analysez et étudiez vos concurrents

Il est très important d’avoir une idée de qui sont vos concurrents avant d’aller de l’avant avec votre idée d’entreprise. Cela vous permet de définir les forces et faiblesses de vos concurrents et de voir si un segment du marché que vous visez est plus accessible qu’un autre.

En outre, les données recueillies lors d’une analyse de vos concurrents peut vous donner de bonnes indications sur la santé du secteur via leurs bilans, le nombre d’employés et l’audience, qui peut etre locale, nationale ou internationale.

L’analyse de la concurrence est extrêmement importante lorsque vous voulez estimer le plus justement la faisabilité de votre projet.